Escalade catalane à Margalef et Siurana

Siurana

En cette fin octobre,  direction l’Espagne pour être sûr de ne pas essuyer du mauvais temps. A la base c’est un stage du club la Dégaine dans lequel j’encadre et où Marine est stagiaire, mais comme encadrer un groupe de compétiteurs bien autonomes m’a permis de grimper autant qu’eux, voici un petit retour sur notre semaine Catalane.

La Dégaine

La Dégaine

Notre camp de base est Ulldelmolins, ce petit village présente l’intérêt d’être situé entre Margalef et Siurana ce qui nous a permis de varier les plaisirs, de passer du mono le plus mordant à la réglette la plus fine.

Margalef

Margalef

Pour notre premier jour de grimpe c’est direction Margalef : secteur « Espadeles ». Autant vous le dire tout de suite, on a eu chaud, très chaud, trop chaud… Marine arrive cependant en profitant de la fraîcheur matinale à empocher « Oki » au premier essai un 7c+ assez court et teigneux. De mon côté ce sera la fraîcheur du soir qui me permettra d’enchaîner mon projet de la journée « Ximpleta » un 8a assez varié et sympa , après un départ sur colo assez physique, on se retrouve à faire de grands mouvements sur de bons trous puis à remonter une fissure. Faut être complet à Margalef !! Espadeles est un beau secteur les jours de mauvais temps où quand il fait froid, beaucoup de voies variées allant du 6a au 8c+/9a dans des pans plus ou moins déversants.

Ced dans "Ximpleta" 8a

Ced dans « Ximpleta » 8a

Magali dans "Qué pasa Neng" 7a

Magali dans « Qué pasa Neng » 7a

Robin dans "Transilvania" 8a

Robin dans « Transilvania » 8a

Marion dans "Amb Pal no dona Pal" 7b

Marion dans « Amb Pal no dona Pal » 7b

Clem dans un 8c

Clem dans « Pal Este » 8c

Les 2 jours suivants, direction la « Finestra » et son ombre salvatrice. Pour une fois j’ose me lancer dans des voies dures, mais trop dures ! Je bouge bien dans « Aitzol » 8b+ mais le crux reste cependant trop difficile dans l’enchaînement et je ne réaliserai pas la croix. Avec Clément Vernaison nous tentons une montée dans « Victimes del passat » 8c que nous ne développerons pas  dans cet article afin de ne pas laisser une trace durable de l’échec retentissant que cela a été. Un peu vexés, le dernier jour sur ce secteur, je tente un 8a+ que je réalise au premier essai « El mananeo ». Pour ceux qui seraient tentés, c’est sympa mais ça fait mal aux doigts et c’est expo à la 3ième dégaine.

La Finestra

Secteur d’échauffement à La Finestra

Cédric dans "Nina Mala" 8b

Cédric dans « Nina Mala » 8b

Petite pause après l'échauffement

Petite pause après l’échauffement

Marion dans "Mangrana" 6b+

Marion dans « Mangrana » 6b+

De son côté Marine se lance dans une voie majeur du secteur « El fustigator » 8a+ qu’elle réalise au troisième essai avec une facilité désarmante… Lors de ma réalisation de cette voie je criais dans les crux en faisant des mouvements de gibbon, Marine a randonné sur des petites prises inexistantes. Je ne me lancerai donc pas dans une description des méthodes.

Anatole dans "Montgronyeta" 7b+

Anatole dans « Montgronyeta » 7b+

La « Finestra » est mon secteur préféré à Margalef, les styles de voies sont très variées, du  6b+ au 9a, toutes les voies sont superbes ! Les 7b/7c au bout à gauche du secteur sont à essayer, ils sont magnifiques !

La Finestra

La Finestra

Pour les 2 derniers jours de notre semaine espagnole direction Siurana, son rocher rouge et ses règles acérées.

Siurana

Siurana

Marine se lance dans un 8b « Zona 0 » que je connais bien pour l’avoir réalisé l’hiver dernier. Il s’agit d’une voie conti avec des sections blocs, qui peuvent se révéler assez aléatoires. Et malheureusement le sort ne tournera pas en faveur de Marine qui à chaque essai est tombée à un endroit différent.

Théo dans "Zona 0" 8b

Théo dans « Zona 0 » 8b

De mon côté j’essaie « Kalé Boroka » un 8b+ interminable et lui aussi à section. Encore une fois je sens qu’il ne manque pas grand-chose mais j’échoue par manque de marge dans les sections dures.

Cédric dans "kale Borroka" 8b+

Cédric dans « kale Borroka » 8b+

Loulou fait sa muscu

Loulou fait sa muscu

Alexis dans "Bistec de Biceps" 7b+

Alexis dans « Bistec de Biceps » 7b+

Théo dans "Anemone Nipapa" 8a

Théo dans « Anemone Nipapa » 8a

Louanne dans "Anemone Nipapa" 8a

Louanne dans « Anemone Nipapa » 8a

Siurana nous aura donc bien fait espérer mais au final nous rentrons bredouilles de ces 2 jours avec la ferme intention de revenir en forme cet hiver pour une expédition punitive avec deux 8b+ à la clef.

Secteur "El Pati"

Secteur « El Pati »

Secteur "L'Olla"

Secteur « L’Olla »

A Suirana nous avons aussi grimpé sur le secteur « El Pati », c’est le secteur connu pour ses voies très dures : la Rambla 9a+, il y a également de très belles voies dans le 7 et dans le 8. Pour les bloqueurs, il faut aller au secteur « L’olla » des voies du 6b au 8b très courtes et très bloc, il y a également des voies plus longues et très intéressantes dans ce secteur. Pour les grimpeurs dans le 6/7, je vous conseille « Espero Primavera », avec ses deux 7b+ majeurs : « Mandragora », « Papagora » et plein d’autres voies très jolies. Quand aux arqueurs-fous, je leur conseille « Ramadan » un 8a+/8b au secteur  « Suiranella-Est » avec un pas de bloc sur arqué dans le bas puis une section rési, une voie pour les petits doigts que Marine a enchaîné l’an passé.

Le village de Suirana

Le village de Suirana

Siurana

Siurana

Ainsi se termine cette semaine Catalane, certes un peu en queue de poison, mais c’est tout aussi bien puisque cela nous fournit un prétexte pour revenir.

Au passage des félicitations pour Clément Vernaison et Romaric Gefroy qui s’offrent à eux 2 l’ensemble de mes projets, a savoir « Aitzol » au premier pour Clem et « Kalé Boroka » au deuxième essai pour Rom.

La suite à noël !

Laisser un commentaire